F

S

P

F

 

 

 

 

 Les enfants - les jeunes

A jour au 20 juin 2016 

 

 

 

 

 

 

 

La Fédération
Les enfants - les jeunes
Les parents
Les familles d'accueil
Les mandants
Actualités
Soutenir la F.S.P.F.
Liens utiles
Contacter la F.S.P.F.

Tu ne vis pas avec tes parents, mais en famille d’accueil et tu te poses des questions sur ta situation.
Cette partie du site qui t'est réservée peut t’aider à trouver des réponses. Toutefois, il est important de lire ces informations avec ta famille d’accueil car certains mots peuvent rester compliqués.

  • Pourquoi suis-je en famille d’accueil ?

    Pour que tu grandisses bien, il est important que tu reçoives beaucoup d’amour et de tendresse. 

    ... la suite (ici)

  • Qui a décidé de ton accueil ?

    Depuis que tu es en famille d’accueil, il y a beaucoup d’adultes autour de toi. Cela doit être difficile de t’y retrouver dans ce méli-mélo. 

    ... la suite (ici)

  • Ma famille d'accueil

    Tu peux être accueilli par deux types de familles d'accueil.

    ... la suite (ici)

  • Mon service de placement familial

    Le SPF, service de placement familial, a été créé pour accompagner les enfants, leurs parents et les familles d'accueil le long de l'accueil.

    ... la suite (ici)

  • Les contacts avec mes parents

    Quand ton Conseiller, ton Directeur ou ton juge de la jeunesse décide que tu auras des rencontres avec ton (tes) parent(s), ton SPF les organise et veille à ce que cela se passe le mieux possible.

    ... la suite (ici)

  • Mes droits

    Dès leur plus jeune âge, tous les enfants ont les mêmes droits. Ils sont inscrits dans la Charte des Droits de l'Enfant.

    ... la suite (ici)

  • Mon avocat

    L’avocat est quelqu’un qui connaît bien les lois et les tribunaux. Son métier est de te défendre et de faire valoir tes droits. Il est ton porte-parole car tu lui as expliqué ta situation, tes difficultés, tes souhaits et tes projets. Ton avocat est soumis au secret professionnel. Tu peux donc sans crainte te confier à lui : il ne peut pas répéter, ni à tes parents (et), ni à ta famille d’accueil, ce que tu lui as dit. Sauf, si tu es d’accord. En tout cas, il ne sera communiqué aux autorités mandantes (juge, directeur ou conseiller) uniquement ce que tu souhaites que ton avocat lui dise.